Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : LAU PHILO ou Philosopher, méditer et échanger sur tout ce qui nous entoure
  • : Philosophie, Réflexion, Introspection, Méditation, Imagination, Intuition, Bon sens, CNV,
  • Contact
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 09:30

Michel Jonasz miaule d'une façon si juste ces paroles de l'amour blessé, de l'amour délaissé !

Moi, qui écoute inlassablement cette chanson en 2013, je ne suis même pas capable d'articuler un seul de ces mots alors que l'homme que j'aime, celui avec lequel je vis depuis une dizaine d'années, me déclare soudain, le soir de la fête de musique, qu'il a décidé de s'en aller... 

Au-delà de l'état de sidération et au-delà de la douleur, du désespoir et du chagrin qui envahissent mon coeur et tout mon corps aussi, j'ai l'impression qu'une petite voix essaie de se faire entendre... de façon intuitive, je comprends que c'est le Moi qui me lance un timide signe de détresse. En effet, durant ces 10 dernières années, il s'est recroquevillé, se faisant le plus petit possible, pour laisser place, à ce qui s'est façonné lentement aux côtés de l'homme aimé, artiste, qui trainait son mal de vivre et sa colère à l'encontre de la Terre entière : la Moi/TIE !

La Moi/TIE ! non pas de moi-même, mais la Moi/TIE de l'entité protéiforme que l'assemblage de nos deux Moi avait créé au fil du temps... le couple comme pourraient le nommer certains ! mais je préfère "entité protéiforme", non pas que l'idée du couple me rebute, au contraire ! mais il semblerait que ce que j'envisageais alors comme étant une vie de couple n'était en fait qu'un "arrangement" qui s'était pérennisé, la chenille ayant, par confort ou lâcheté, différé le moment où elle se résoudrait à déchirer et quitter le cocon.

Lors de cette séparation en 2013, la Moi/tié étant devenue impuissante sous l'emprise de l'état de sidération, sous l'assaut de la douleur, du désespoir et du chagrin, c'est le Moi, groggy mais davantage vindicatif, qui impose son hégémonie sur ma vie.

Sa stratégie : Pour reconquérir son espace, il doit neutraliser cette Moi/TIE à laquelle je me suis réduite, au nom de l'Amour... de cet amour que je portais à l'homme avec lequel je voulais vivre jusqu'à ce que le mort nous sépare. Son principal objectif est d'abord de bâillonner la Moi/TIE qui n'a de cesse, jour et nuit, que de ressasser et miauler les paroles de l'amour blessé, de l'amour délaissé ! 

Les jours, les nuits, les mois, les années s'égrènent et la lutte est âpre ! Moi et Moi/TIE ne font pas bon ménage : Moi avance sur le long chemin escarpé de la résilience, traquant le moindre signe de défaillance de Moi/TIE qui trébuche encore et encore sur les réminiscences du passé.

Puis 2021 s'installe : après 7 longues années de lutte acharnée contre les affres de la Moi/TIE, le Moi finit enfin par triompher, laissant à Moi/TIE, pour sa retraite, l'usufruit du champ/chant de la Nostalgie.

J'ai repris les rennes de ma vie !

Je suis UNE et UNique !

UNE femme façonnée par ses joies et ses souffrances, enrichie de toutes ses expériences, et, de façon plus générique, UN être humain qui, tout au long de chaque jour qui s'écoule, répond à l'invitation de Nietzsche :

 

BE YOURSELF !

Deviens qui tu es !

 

LAU PHILO

Partager cet article
Repost0

commentaires

Illustrations Signées Par